Toofan
Toofan

Quand la mère apprend que son fils commence à faire des freestyles Sur le chemin de l’école, le doute s’installe. Quand le père apprends que sa fille écoute du Dia Nu’Ella, l’inquiétude s’invite.

Tu ferais mieux d’aller chercher un vrai boulot” dixit les parents.

Devenu artiste; arrive le moment où face à la réalité l’on se pose la question : “Pourrais-je vraiment devenir riche dans la musique ?”

Beaucoup de personnes adultes se posent cette question en se répondant eux-mêmes par la négative. Les jeunes, emprisonnés par la passion, ne connaissent même pas l’existence de cette question; jusqu’au jour où l’avenir devient pour eux une priorité.

Et quand même, il y a une quantité incroyable de richesse à se faire dans la musique. Il suffit d’avoir les yeux et le cerveau ouverts, les mains et les pieds en mouvements, en gardant la bouche fermée. C’est assez raisonnable qu’aucun parent ne veut voir son enfant dans la musique togolaise, cependant il y a une petite information qui échappe. Les histoires ne sont pas identiques, la réussite dépend de la méthode adoptée. Là où tout le monde échoue, d’autres réussissent. À chacun sa méthode

Alors y a t-il des artistes riche dans tous les sens du terme au Togo ?

Si on part du principe selon laquelle les vraies riches ne font pas de bruits, eh bien Oui, il y a des artistes très riches au Togo ! Mais voyez, l’Africain n’est pas habitué à voir son prochain réussir, alors ça n’étonne pas si ces gens ont préférés de part leurs sagesses, se cacher.

Ce n’est pas comme à Atlanta où personne ne se soucie de ce que l’autre possède. Ailleurs, quand les gens s’intéressent à savoir ce qu’un artiste possède comme richesse, c’est pour savoir s’ils doivent le respecter ou pas. Chez nous, c’est pour le lui arracher afin de le faire descendre. Alors ça n’étonne pas si aucun de ses riches artistes ne souhaiteraient voir son nom affiché à des fins égocentriques quand bien même nous les connaissons déjà. Je cite des exemples comme Jimmy Hope, King Mensah et Toofan. Cependant, c’est bien de noter qu’il y a vraiment un maximum de richesse à se faire dans la musique togolaise et cela ne dépend pas du style de musique adopté.

Comment procéder pour se rendre riche dans la musique au Togo ?

Il faudrait simplement avoir le sens du business et de l’entrepreneuriat. La musique est un marché où tout se vend. Tout sans exception ! Certains jeunes se découragent en pensant que seul l’argent peut faire avancer une carrière. Ce n’est ni faux, ni vrai. C’est juste une affirmation gratuite. S’il existe bien l’expression “Partir de rien”, c’est qu’il y a une possibilité de devenir quelqu’un sans rien avoir comme argent au départ.

Je ne vais pas donner gratuitement ces secrets professionnels ici, mais en s’abonnant à ce site, il est probable que j’en parle dans un autre article. Que vous soyez artiste, animateur, blogueur, manager, photographe, réalisateur etc… Il est important de savoir que la musique togolaise renferme pleins de trésors qui attendent patiemment les plus méritants et ça, certains le savent déjà. Il faut arrêter de croire que le showbiz togolais n’a rien à offrir à part les femmes.

<<Le showbusiness est vaste, il y a de la place pour tout le monde, ce qui n’est pas pour toi, il faut laisser >> Ariel Sheney

Laisser un commentaire