Princemossi 20190619 0001.jpg
Princemossi 20190619 0001.jpg

Un artiste ne peut évoluer jusqu’au sommet de sa carrière sans être entouré d’un ensemble de personnes qui croient en lui. Et comme croire uniquement ne suffit pas, il a besoin qu’on lui donne les meilleurs conseils et stratégies adaptés à ses idées ; sans parler de financement.

Cependant, beaucoup d’artistes ont des problèmes de gestions. Non seulement ils n’arrivent pas à géré leurs carrières, ils n’arrivent pas à se géré eux-mêmes. Il y a deux types d’artistes ingérables.

On a les artistes qui sont ingérables à cause de leurs caractères de Patron

Souvent ils maîtrisent la majorité des choses eux-mêmes, ils comprennent leurs carrières et savent déjà ce qu’ils veulent. Ces artistes ont besoin d’un staff pour travailler pour eux et non un staff qui travaillera avec eux. Ils prennent tout en main et sont souvent des artistes entrepreneurs qui ne se limitent pas forcément à leurs musiques.

Et on a les artistes qui sont ingérables à cause de leurs caractères ignorants et récalcitrants

Ces artistes font avec l’humeur. Ils ont souvent le désir d’avoir un staff, mais ne sont jamais prêt à écouter ce qu’on leurs dit. Ils ne savent pas vraiment ce qu’ils veulent, et ils affichent souvent des comportements de racailles. Ils ont une colère facile, et pour eux l’idée de “boss” est ce qu’il leur faut, sans vraiment savoir se comporter en conséquence.

Ils ne veulent que faire à leurs têtes, et ils pensent généralement qu’ils ont beaucoup de fans derrière eux. Pour eux, tout est gagné d’avance, quoiqu’il arrive il seront toujours le boss. Ils insultent tout le monde, répondent à tout et n’importe quoi sur les réseaux et ne sont jamais ouvert aux remarques. Plus besoin de dire que naturellement, ce sont des alcooliques et des ultimes drogué.

Dans leurs Staff, il faut être toujours d’accord avec eux sinon ils quittent le groupe. Ils veulent toujours être à la fois le manager, le producteur, l’attachée de presse et tout malgré qu’ils n’ont pas les compétences nécessaires et surtout qu’ils ont un staff pour gérer tout ça. Ces artistes portent tout l’égo du monde sur leurs têtes et ne voient jamais plus loin que le bout de leurs nez. Ils sont super ingérables.

La première catégorie d’artistes a une évolution facile

car ils savent bien ce qu’ils veulent et surtout comment l’obtenir. Donc, ils embauchent des compétents dans leurs équipes, leurs donnes des ordres s’ils veulent, parce que ces derniers sont payés pour exaucés ses vœux et quand ils veulent être encore plus profond, ils s’offrent en interaction constante avec leurs équipes. Ce sont des véritables professionnels.

La seconde catégorie a une chance sur cent de réussir

Très peu d’artistes ingérables de ce genre ont réussi à évoluer. Les exemples sont à compter au bout des doigts. Je cite DJ Arafat pour illustrer le genre dont je parle, mais qui a réussi bien qu’il n’est pas aussi ingérable comme décrit ci-haut; reste à apprendre de lui son secret. Mais généralement, un artiste ingérable de ce genre, a une probabilité de réussite très faible. On ne doit pas s’étonner de voir ces artistes sur une pente glissante jusqu’à tomber dans un trou noir et disparaitre totalement.

L’artiste est une entreprise, et comme tout entreprises à succès, la réussite dépend du travail d’équipe

4 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici