L’inspiration semble définitivement fuir celui qui se définit comme « un rappeur avec des techniques de flow originales et un lyrique très impressionnant ». Dareck Potter a complètement disparu des réseaux juste après avoir dévoilé l’audio officiel de No Limit, sa collaboration avec Kombache et Franzzy, collaboration publiée il y a une année avec 550 comme nombre de vues et ce jusqu’à ce présent. Les seules nouvelles de l’artiste restent quelques posts sur sa page facebook histoire de montrer au monde qu’il vit toujours.

Un clip officiel pour son titre Eric Mc, un audio pour son très bon No Limit puis récemment un freestyle qu’il a nommé Venom ; telles sont les réalisations disponibles sur la chaine YouTube de l’artiste mais pas que. Dareck s’est également posé sur l’instrumental du rappeur Guen. En Janvier 2017, il livre au rap Togolais son remix de Mon Public et c’est incroyable ce qu’il dégage. Du talent, du flow, de la maitrise mais ce qui ce fascine chez lui : sa constance et son sens de la mesure. Mon Public Remix, c’est de l’espoir que se donne le rappeur dans un domaine où l’hypocrisie est à chaque coin de rue. Il s’en est sorti bien jusque-là mais la question qui se pose c’est pourquoi celui qui souhaite « voir son public » a disparu des scènes voire de la musique.

Aucun signe de permet de prédire un possible retour. Une fin aussi vide pour celui qui est sacré Meilleur Artiste Hip-Hop et qui est nominé au Côte Sud Awards ? Pour informations, Dareck Potter a commencé la musique en 2015 où il débute avec « B 2 B » son premier groupe avec lequel il sort des titres comme « Le succès ». Décidé et ambitieux, il se lance en solo avec des textes bien soignés. Ce qui lui a valu le très incroyable « Je suis validé », un titre déclencheur du trophée du meilleur artiste au Kara Music Awards. Plus tard en 2018, il sort Eric MC, DEN, Mimah-Noussiah sous la signature de Beat Nation. Selon lui, il est le futur du rap Togolais et que son instinct restera sa meilleure boussole.

Dareck Potter, c’est un talent en qui on peut mettre sa confiance mais une confiance qui sera sans doute très vite transformé en déception avec cette cadence qu’à l’artiste de disparaitre. Découvrez ci-dessous

Laisser un commentaire